" JE SUIS VENU APPORTER UN FEU SUR LA TERRE"
   
 
  QUI SOMMES NOUS?
Le Renouveau Charismatique


Les origines du Renouveau Charismatique


Le Renouveau charismatique catholique a débuté lors d'un retraite d'étudiants de l'université Duquesne à Pittsburgh en Pennsylvanie en février 1967. Les étudiants avaient passé la plus grande partie du week-end en prière, demandant a Dieu de leur accorder les deux grâces du baptême et de la confirmation. Au cours du week-end, les étudiants ont fait une expérience forte et transformante de Dieu, expérience qui est aujourd'hui connue sous le nom de 'baptême dans l'Esprit'. Le résultat de ce week-end et l'expérience de l'Esprit s'est rapidement répandue à travers le campus du collège, et ensuite à d'autres campus partout dans le pays.

L'expérience charismatique s'est rapidement répandue dans les collèges et a commencé à avoir un impact dans les paroisses et autres institutions catholiques. Des organisations libres et des contacts se sont tissés. On a commencé à tenir des conférences charismatiques catholiques, lesquelles ont rassemblé jusqu'à 30.000 personnes au campus Notre Dame au South Bend Indiana au milieu des années 1970.

Le Renouveau a attiré l'attention de l'Église, et les responsables du mouvement ont rencontré le pape Paul VI en 1975 et le pape Jean Paul II à plusieurs reprises. En outre, plusieurs des conférences épiscopales, de divers pays, ont écrit des lettres pastorales d'encouragement et de support au mouvement.
Le Renouveau charismatique catholique n'est pas un simple mouvement unifié à travers le monde. Il n'a pas un fondateur ou groupe de fondateurs comme d'autres mouvements. Il n'a pas de listes de membres. C'est une collection hautement diversifiée d'individus, de groupes et d'activités - communautés religieuses, groupes de prières, petits groupes de partages de foi, paroisses renouvelées, conférences, retraites et aussi engagements dans divers apostolats et ministères -, souvent très indépendants les uns des autres, en diverses étapes et modes de développement d'ampleurs variées, mais qui tous partagent la même expérience fondamentale et épousent les mêmes buts généraux.

Le point commun habituel du mouvement est le 'baptême dans l'Esprit'. Pour beaucoup, cette effusion de l'Esprit Saint, nouvelle, forte et qui transforme la vie se produit dans le contexte d'une retraite spécifique appelée 'Vie dans l'Esprit', même si beaucoup ont été 'baptisés dans l'Esprit' en dehors de cette retraite.
Le Renouveau charismatique catholique est présent dans près de 200 pays et à touché la vie de plus de 70.000.000 de catholiques. Dans certains pays, le nombre de participants semble avoir diminué au cours des dernières années, pendant que dans d'autres, le nombre continue à s'accroître de façon importante.

Objectifs du Renouveau

La plénitude de la vie chrétienne


Le but du renouveau pentacostal est de suscité en tous une vie chrétienne intense, efficace et satisfaisante. Il ne vise à rien d'autre qu'au complet épanouissement de la vie du christ avec tout ce que cela implique. Le mouvement charismatique présente un aspect extérieur, probablement le mieux illustré par le dont des langues, qui attire beaucoup l'attention et malheureusement discret dans sa physionomie essentielle. On insistera jamais trop sur le fait que le renouveau vise avant tout à l'accroissement et à l'approfondissement de la vie du christ, reçu au baptême. Chaque aspect particulier du renouveau même le dont des langues si souvent méconnue a comme ultime fin de nous rendre plus conscient de notre vie dans le christ et de nous aider à croître dans cette vie.

Accepter Jésus comme Sauveur et Seigneur personnel
Etre chrétien ce n'est pas accepter quelques vérités et préceptes et essayer d'en vivre. Cela, bien sûr, fait partie de la vie chrétienne, mais l'essentiel consiste en vœu de notre état de pécheur et l'acceptation de Jésus Christ comme fils de Dieu fait homme pour nous sauver de nos péchés et nous restaurer dans notre prérogative d'enfant de Dieu. Une profonde et sincère reconnaissance de nos péchés et de notre besoin de rédemption, notre acceptation volontaire de Jésus comme notre Seigneur et Sauveur personnel, sont absolument fondamentales pour une vraie vie chrétienne. Cela implique notre confiance dans la puissance du Christ et la puissance du Saint Esprit pour vivre pleinement cette vie. La conscience de cette vérité malheureusement trop facilement considérée comme allant de soi est une des choses les plus importantes qui viennent à la lumière dans le renouveau charismatique catholique.

Un courant spirituel
Le Renouveau charismatique ou Renouveau dans l'Esprit n'est pas un mouvement mais un courant spirituel qui touche des millions de chrétiens dans le monde. Le Renouveau dans l'Esprit plonge ses racines dans l'événement de la Pentecôte. Au Cénacle, les apôtres, Marie et quelques femmes en prière reçurent le feu de l'Esprit et leur vie en fût toute renouvelée. La Pentecôte n'est pas qu'un événement passé car l'Esprit continue à se donner à l'Église et aux chrétiens qui Le demandent et L'accueillent. C'est cette ouverture à l'esprit, reçu déjà au baptême et à la confirmation, qui est la grâce particulière vécue dans le Renouveau. C'est pourquoi dans la prière, on invoque souvent l'Esprit Saint et on est attentif à l'œuvre de l'Esprit qui "renouvelle la face de la terre".
On y vit sans conteste un renouvellement profond et souvent visible de la vie de prière; nombreux sont ceux et celles qui y ont retrouvé ou trouvé le chemin de la prière, cette source inépuisable de réconfort et de bienfait.

La porte du Renouveau: le baptême dans l'esprit
Ce qui caractérise le renouveau charismatique est la libération de l'esprit dans l'âme afin qu'il exerce son pouvoir. Ceci se produit le plus souvent à la suite de "l'imposition des mains" accompagné de prières ordinairement vocales. Généralement plusieurs personnes y participent. Une seule peut dirigé la prière, mais tous s'y absorbent et plusieurs posent leur mains sur la tête ou au dessus de la tête ou de l'épaule de celui ou celle qui désire une vie nouvelle dans l'esprit. Ce rite fraternel exercé sur une personne décidée de se donner totalement au christ et qui recherche avec ardeur un enrichissement de sa vie dans le christ, produit normalement un flot de grâce, un jaillissement de cette eau vive promise par le seigneur à ceux qui croient en lui : " si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive: l'écriture nous le dit de lui coulerons des fleuves d'eau vive. Il parlait de l'esprit de ceux qui croyaient en lui allaient recevoir" (Jean 7,37-39). Le baptême dans l'esprit est le nom que l'on donne à ce simple rite. La personne qui vient de goutter les eaux de l'esprit jaillissent en elle comme une fontaine (Jean 4,14) est considéré comme baptisée dans l'esprit.

Ces expressions, bien qu'elles risquent quelque peu de nous induire en erreur, sont tout à fait légitimes, puisqu'elles ont leurs fondement dans l'écriture : Jean, lui, a baptisé dans l'eau mais vous, c'est dans l'esprit saint que vous serrez baptisés sous peu de jours, "(Actes 1,5) dit Jésus à ces apôtres lors d'une de ses apparitions après la résurrection. Les effets de cette imposition des mains et de ses prières sont pleinement en accord avec la signification du mot baptême. Ce mot vient du Grec "Baptizein" qui veut dire plonger partiellement ou immergé dans l'eau, asperger d'eau afin de laver ou purifier. Quelques uns de ces baptisés dans l'esprit ont eu l'impression d'être lavés intérieurement comme si quelque chose eût coulé à flots dans leur corps, de la tête au pied. D'autres, après le baptême dans l'esprit, on dit qu'ils se sentaient comme nés de nouveau.

Le baptême dans l'esprit a ceci de commun avec le sacrement de baptême, que tous deux comportent l'usage d'un rite ou objet extérieur pour communiquer l'esprit: dans le cas du sacrement, le don du saint esprit et dans l'autre sont sa mise en liberté d'exercer sa puissance. Ce rite "pentecostal" est donc sacramentel où la grâce invisible est communiquée au moyen de signes sensibles. Ainsi que le dit le père Raymond E. Brown dans son excellent livre "New testament essays"page 134:"dans toute sa manière de traiter avec les hommes, le fils de Dieu agira comme le fils de l'homme et opère à travers la chair".

Le bras et la main où résident pour une bonne part la force du corps sont d'excellents symboles pour figurer le pouvoir de l'esprit qui a été libéré par leur imposition. Le Deutéronome parle de signe, de merveilles d'une main puissante (34,11-12). Le geste rituel de tendre le bras et la main n'était pas usité aux temps de l'ancien Testament. "Quand les lévites allaient êtrs consacrés à Dieu," (Nom.8,10), écrit le père Edward D O'connor dans sa brochure "the laying of hands"(P.8) "tout le peuple devait leur imposer les mains. Quand Moïse vit approcher le moment de sa mort, il étendit ses main sur Josué pour le désigner comme son successeur, comme chef du peuple d'Israël (Nom.27,18-20), lui communiquant ainsi l'esprit de sagesse" ( Deut.34,9).

Jésus imposa les mains en diverses occasions. Trois d'entre elles ne sont pas sans similitude avec l'usage de ce geste dans le renouveau charismatique. Jésus posa ses mains sur les enfants pour les bénir: "il les embrassait et les bénissait, posant ses mains sur eux". (Marc 10,12). "On lui amenait les enfants pour qu'il priât sur eux et leur imposât les mains". (Mat.19,13-15) Il éleva ses mains sur les Apôtres pour les bénir avant son ascension aux cieux:" Puis il les emmena jusque vers Béthanie et levant les mains, il les bénit". (Luc 24,50). En diverses occasions, Jésus guéri les malades en leur imposant les mains. En Marc 5, 23, la prière de Jaïre à Jésus pour sa fille gravement malade: "Viens et impose lui les mains afin qu'elle guérisse et qu'elle vive", implique que Jésus faisait fréquemment ce geste sur ceux qu'il guérissait. Quelques fois Jésus touchait simplement le malade, comme lorsqu'il guérit le lépreux mentionné par Marc au chap.1 versé 41 à 42.
Encore plus significative au sujet de cette imposition des mains, cette promesse de Jésus après sa résurrection: "Et voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru... ils imposent les mains aux malades et ceux-ci seront guéri (Marc 16,17-18). St Paul dans son ministère en appel à cette promesse du Seigneur: "justement le père de Publius, en proie à la fièvre et à la dysenterie, était alité. Paul alla le voir, pria, lui imposa les mains et le guérit. Sur quoi les autres malades de l'île de Malte vinrent aussi le trouver et furent guérit".

Imposition des mains et prière pour une personne
Dans le renouveau charismatique, l'imposition des mains avec la prière qui l'accompagne, a lieu quand une personne demande le baptême dans l'Esprit ou quand elle cherche une aide spéciale de la grâce, soit pour elle-même soit pour d'autres. On appelle quelque fois ce deuxième cas: prier sur quelqu'un pour des intentions spéciales. Le geste d'étendre la main sur la tête ou l'épaule de la personne et la prière du groupe sont les mêmes dans les deux cas. La réponse de Dieu aux prières pour les intentions particulières est aussi remarquable qu'elle l'est pour le baptême dans l'Esprit.

Transformation spirituelle par l'Esprit
Tout un monde spirituel nouveau s'ouvre devant celui qui vient de recevoir le baptême dans l'Esprit. Il s'aperçoit vite qu'il a perdu le goût de choses qui auparavant le dissipaient et par conséquent entravaient sa croissance spirituelle. Ces choses n'étaient pas nécessairement défendues. Mais elles étaient futiles et représentaient la perte d'un temps qui pouvait être employé à des fins spirituelles. D'autre part, il se sent maintenant attirer par des choses qui sont bienfaisantes à sa vie spirituelle. Il est doucement mais sûrement poussé à lire les saintes écritures et à prier. Cela n'est plus pour lui un devoir insipide et ennuyeux, mais une joie, quelque chose qu'il attend et désir et attend avec impatience. Il découvre la vérité de cette parole de Jérémie: "quand tes paroles se présentaient, je les dévorais: ta parole était mon ravissement et l'allégresse de mon cœur" (Jer 15, 16). Il est aussi attiré vers les sacrements, en particulier l'eucharistie, et vers Marie, la mère de Jésus.

Tous les dogmes de la foi deviennent vivants et significatifs. Ils ne sont plus des abstractions ternes et sans vie, mais de vibrantes réalités. Les vieux os sont recouverts de chair et de sang. Il se rend compte que tout ça vient de l'Esprit qui travaille en lui. Il en devient de plus en plus conscient et cela le porte à louer et remercier Dieu.
Les trois personnes de la Sainte Trinité deviennent pour lui des êtres vivants. Il établit bientôt une relation personnelle avec chacune d'elle. Chaque personne de la Trinité jusqu'alors perçue vaguement comme à travers un brouillard, devient une merveilleuse réalité indubitable présente, quelqu'un qu'il s'empresse, quelqu'un à qui il est prêt à parler en toute liberté, à exprimer sa gratitude et son amour. Il ses rend compte que ce changement aussi est fruit du travail de la grâce divine et cela aussi le pousse à la louange et à la reconnaissance vers Dieu.

Plus il progresse, plus il s'aperçoit que ses prières, de pétition qu'elles étaient auparavant se changent en remerciements et en louange. Il a encore besoin de l'aide d'en haut pour lui et pour les autres et ne manque pas de le demander. Et certes il la demande avec une confiance beaucoup plus grande, parce que sa foi s'est fortement accrue et qu'il se nourrit constamment de l'Ecriture. Mais louer et remercier lui deviennent la forme de prière la plus spontanée et celle qui assume la plus grande place dans sa vie de prière.

Les Dons charismatiques de l'Esprit
ISAÏE 11, 1 - 3
Un rejeton sortira de la souche de Jessé, un surgeon poussera de ses racines.
Sur lui reposera l'Esprit de Yahvé,
esprit de sagesse et d'intelligence,
esprit de conseil et de force,
esprit de connaissance et de crainte de Yahvé :
son inspiration est dans la crainte de Yahvé.

Il jugera, mais non sur l'apparence. Il se prononcera, mais non sur le ouï-dire.
Galates 5, 22 - 23_ Mais le fruit de l'Esprit est charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi : contre de telles choses, il n'y a pas de loi.
Actes 1, 8 Mais vous allez recevoir un force, celle de l'Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.
2 Timothée 1, 7 Car ce n'est pas un esprit de crainte que Dieu nous a donné, mais un Esprit de force, d'amour et de maîtrise de soi.

1 Corinthiens 12, 4 - 11_ Il y a certes, diversités de dons spirituels, mais c'est le même Esprit ; diversités de ministères, mais c'est le même Seigneur ; diversités d'opérations, mais c'est le même Dieu qui opère en tous.
A chacun la manifestation de l'Esprit est donnée en vue du bien commun.

A l'un, c'est un discours de sagesse qui est donnée par l'Esprit;
A tel autre, un discours de science, selon le même Esprit;
A un autre, la foi, dans le même Esprit;
A tel autre, les dons de guérison, dans l'unique Esprit;
A tel autre, la puissance d'opérer des miracles;
A tel autre, la prophétie;
A tel autre, le discernement des esprits;
A un autre, les diversités de langues,
A tel autre, le don de les interpréter.
Mais tout cela, c'est l'unique Esprit qui l'opère, distribuant ses dons à chacun en particulier comme il l'entend.

Poussés et portés par l'Esprit
Suivant les grands maîtres de la vie spirituelle la croissance de l'âme dans le Christ comporte deux phases importantes ou degrés. Durant la première, l'individu qui cherche à progresser spirituellement, doit assurer la majeur part de l'effort. Bien que toujours aidé par la grâce de Dieu, il avance à la sueur de son front. Cette période d'effort et de croissance est généralement appelée la vie ascétique.
Mais arrive un moment, que quelques-uns atteignent assez vite et d'autres beaucoup plus tard, ou le Saint-Esprit prend plus ou moins la direction et devient le premier moteur, en particulier dans ses degrés les plus avancés, est souvent appelée la vie mystique ou contemplative.

Effusion de l'Esprit

(manifestation de l'esprit dans la bible - Effusion de l'esprit - Les effets de l'effusion de l'esprit)

Qui est L'ESPRIT SAINT ?
Parler de l'Esprit Saint n'est pas chose aisée. Pour les Orthodoxes, l'Esprit Saint n'a ni parole ni visage. Le Christ a un visage. Dieu a parlé par le Christ et les prophètes. Mais l'Esprit Saint, il ne nous est pas facile de nous rendre compte de qui il est.
Prenons une comparaison. Si je veux diffuser une nouvelle, le premier problème qui se pose est de savoir par quel moyen le transmettre (presse, radio, T.V.). Nous pouvons en donner une démonstration pratique : si je dis quelque chose en dehors du micro, vous ne comprenez plus rien. Il n'y a pas de communication. Le moyen de transmission a manqué.
Maintenant, quel est le moyen primordial et naturel par lequel se transmet la parole ? C'est l'haleine, le souffle, la parole qui s'est formée dans le secret de mon esprit, pour être portée jusqu'à vous. Tous les autres moyens ne font que renforcer ou amplifier ce premier moyen qu'est le souffle ou la voix. Même l'écriture vient après et suppose la voix.
Eh bien, la Parole de Dieu suit cette loi. Elle se transmet par le moyen de l'haleine, du souffle. Et quel est, ou qui est le souffle de Dieu, la Ruah de Dieu selon la Bible ? Nous le savons, c'est l'Esprit Saint ! Ma parole ne peut être prononcée que par mon haleine, comme votre parole avec votre haleine. Ainsi, de façon analogue bien entendu, la Parole de Dieu ne peut être animée que par le souffle de Dieu qui est l'Esprit Saint.

Les nouvelles humaines se transmettent soit de vive voix, soit par la presse, la radio, le téléphone, ... Mais la nouvelle divine, en tant que divine, ne se transmet que par l'Esprit Saint. L'Esprit Saint est le moyen de communication sans lequel on ne perçoit du message que son apparence humaine. Les paroles de Dieu sont esprit et vie, et c'est pourquoi elles ne peuvent se transmettre et s'accueillir que « dans l'Esprit ».
Par son souffle, l'Esprit Saint nous fait entrer, vivre, communier à l'Amour même de Dieu. Toute la puissance d'aimer que les hommes ont pu déployer depuis le commencement des siècles (des parents pour leurs enfants, des mamans pour leur bébé, des fiancés et des gens mariés, ...), tout cela ne donne qu'une petite idée de l'Amour de l'Esprit Saint.
Cet amour est en nous. Est-ce que nous lui permettons d'agir ? Acceptons-nous de devenir amoureux de tous les hommes comme Dieu l'est ? Personne, mieux que l'Esprit Saint ne respecte notre liberté, sinon l'amour ne serait pas vrai, pas pur, pas total. Dieu ne peut rien contre notre liberté. Il ne peut rien sans nous ... ni nous sans lui. Si je n'accepte pas de me laisser conduire là où il veut, rien ne se passera. Il faut donc lui dire : « Seigneur, viens brûler mon cœur au feu de ton amour !».

Manifestation de l'esprit dans la bible

Voyons à présent quelques passages dans la Bible qui nous parlent de la présence de l'Esprit Saint.
- Genèse 2, 7 : « Dieu modela l'homme avec la glaise du sol, il insuffla dans ses narines une haleine de vie et l'homme devint un être vivant. »
- Ez 37, 9 : « Yahvé me dit : Prophétise à l'esprit, prophétise, fils d'homme. Tu diras à l'esprit : ainsi parle le Seigneur Yahvé. Viens des quatre vents, esprit, souffle sur ces morts, et qu'ils vivent. Je prophétisai comme il m'en avait donné l'ordre et l'esprit vint en eux, ils reprirent vie et se mirent debout sur leurs pieds : grande immense armée. »
- Lc 4, 18 : Jésus commence à prêcher par la puissance de l'Esprit Saint : « L'Esprit du Seigneur est sur moi parce qu'il m'a consacré par l'onction pour porter la Bonne Nouvelle aux pauvres. »
- Lc 3, 21-22 : « Au moment où Jésus, baptisé lui aussi, se trouvait en prière, le ciel s'ouvrit et l'Esprit Saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. »

- Jn 15, 26-27 : « Lorsque viendra le Paraclet, que je vous enverrai d'auprès du Père, l'Esprit de vérité, qui vient du Père, il me rendra témoignage. »

- Lc 24, 49 : Après Pâques, Jésus promet l'envoi de l'Esprit Saint : « Et voici que moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Vous donc, demeurez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la force d'en haut. »

- Ac 1, 5 : à l'Ascension, Jésus promet encore l'Esprit : « Jean a baptisé avec de l'eau, mais vous, c'est dans l'Esprit Saint que vous serez baptisés sous peu de jours. »

- En Jean 20, 22 lors de son apparition le jour de Pâques, Jésus donne déjà l'Esprit Saint à ses Apôtres : « Il souffla sur eux et il leur dit : Recevez l'Esprit Saint. »

- Ac 2, 1-4 : « Le jour de Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu, quand tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d'un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient. Ils virent apparaître des langues qu'on eût dites de feu; elles se partageaient, et ils s'en posa une sur chacun d'eux. Tous furent alors remplis de l'Esprit Saint et commencèrent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. »

- Ac 2, suite : dans la suite de ce texte, nous voyons les Apôtres agir et être transformés par l'Esprit : ils parlent plusieurs langues, ils sortent de leur cachette, Pierre et les autres exhortent la foule, les gens se convertissent.

- Ac 6, 8 : « Etienne, rempli de grâce et de puissance opérait de grands prodiges parmi le peuple. Les gens n'étaient pas de force à tenir tête à la sagesse et à l'Esprit qui le faisaient parler. »

- Ac 10, 44-48 : lorsque Pierre est chez le centurion Corneille : « Pierre parlait encore quand l'Esprit Saint tomba sur tous ceux qui écoutaient la parole. Et tous les croyants circoncis qui étaient venus avec Pierre furent stupéfaits de voir que le don de l'Esprit Saint avait été répandu aussi sur les païens. Alors Pierre déclara : Peut-on refuser l'eau du baptême à ceux qui ont reçu l'Esprit Saint aussi bien que nous ? »

Effusion de l'esprit

Nous voyons dans ces quelques textes que Jésus nous a promis l'Esprit. Et il est venu avec puissance sur les Apôtres et les disciples. Mais les dons de l'Esprit n'ont pas été donnés tous en une fois.
L'Esprit s'est manifesté de façon puissante à la Pentecôte , mais ensuite, il y a eu d'autres effusions de l'Esprit, d'autres petites Pentecôtes. L'Esprit Saint a donné d'autres grâces au moment où les apôtres et les disciples en avaient besoin :
- Etienne pour parler aux gens et lors de son martyre,
- Pierre pour parler aux foules, lors de ses arrestations, lors de guérisons de malades, chez le centurion Corneille,
- Paul, lors de ses divers voyages et de ses arrestations, ...
Chaque fois, l'Esprit Saint donne une nouvelle effusion de son Amour.

Nous aussi avons tous reçu l'Esprit Saint à notre baptême et à notre confirmation. Mais bien souvent, nous l'avons laissé de côté, nous ne nous sommes pas rendu compte de sa présence agissante dans nos vies. La semaine prochaine, nous aurons l'occasion, si nous le désirez, de demander à l'Esprit Saint une nouvelle effusion de ses dons d'amour, de venir raviver les dons reçus à notre baptême et à notre confirmation et que nous avons laissé dormir.
L'effusion de l'Esprit n'est pas un nouveau sacrement mais simplement une réactualisation de notre sacrement de baptême, demandé par la prière de l'Eglise et accueilli avec une grande disponibilité au Seigneur. Je donne mon accord à l'Esprit Saint pour qu'il puisse venir me sanctifier, me rendre capable d'imiter Jésus et de le suivre. Cette démarche peut être refaite plusieurs fois, chaque fois que nous sentons que nous avons besoin d'une nouvelle force dans ce que nous vivons à ce moment-là.

Dans les Evangiles et les Actes des Apôtres, l'effusion de l'Esprit intervient chaque fois lorsque Jésus ou les disciples sont en prière (voir exemples précédents). C'est pourquoi, la démarche qui vous proposée la semaine prochaine se passera également au cours d'un rassemblement de chrétiens en prière, c.à.d. en Eglise.
Dans les actes des apôtres nous voyons les effets surprenants qui font suite à cette prière : les apôtres prient, l'Esprit tombe sur ceux pour lesquels ils prient et leur vie est transformée. (Exemple le centurion Corneille Ac 10).
L'effusion de l'Esprit est une grâce qui vient réveiller une force divine qui est plus ou moins endormie en nous : « Mais vous allez recevoir une force, celle de l'Esprit Saint qui descendra sur vous. »

Cette grâce qui débloque la source, qui délivre l'Esprit Saint, nous atteint chacun au niveau où nous sommes :
- Chez les uns, elle provoquera une véritable conversion : on repart à zéro, on découvre Jésus Christ vivant.
- Chez d'autres, elle fait sortir de la torpeur, de la tiédeur.
- Chez d'autres enfin, elle introduit dans la plénitude de l'Esprit.
Ceux qui l'ont déjà demandée peuvent témoigner que l'Esprit les rend capables d'aimer comme Jésus aime, de pardonner plus facilement. Il vient transformer notre vie et nous apporter la joie.

Les effets de l'effusion de l'esprit
Que pouvons-nous attendre si nous livrons tout notre être à l'action de l'Esprit Saint ?
Saint Paul nous en donne un aperçu dans la lettre aux Galates 5, 22 : « Le fruit de l'Esprit Saint est charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi : contre de telles choses, il n'y a pas de loi. »
Personne ne peut nous empêcher d'être charitable, bon, patient, doux, confiant, maître de soi, personne ... sinon nous-mêmes. Si nous croyons que c'est impossible, nous ne vivons pas le don qui est en nous : nous le caressons des deux mains pour qu'il ne s'envole pas.
Si nous le vivions dans les petites choses de tous les jours, comme la vie serait changée ! L'Esprit Saint nous est donné pour nous faire vivre les paroles de Jésus. On a trop tendance à les oublier. Jésus a besoin de notre regard pour continuer à annoncer la bonne nouvelle aux pécheurs d'aujourd'hui. Avec le regard de Jésus, on voit les choses autrement; on les voit au-travers de son regard à lui.

Les fruits de l'Esprit
La croissance dans la connaissance et l'amour de Jésus-Christ est le but du Renouveau pentecostal. Quelques-uns des symptômes de cette croissance ont déjà été décrits. On pourrait dire que l'objet du Renouveau Charismatique est la pleine floraison des vertus chrétiennes. Saint Paul préférait parler des fruits de l'Esprit dans l'épître aux Galates ( 5,22-23), il dit: "le fruit de l'Esprit est : charité , joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi". Il ne prétend pas que cette liste soit complète, mais il fait ressortir les vertus les plus frappantes qui croissent dans une personne quand elle s'engage dans le vie dans l'Esprit. Il ne mentionne que les effets les plus évidents du libre travail du Saint-Esprit dans une âme.
L'attrait pour la prière, les sacrements et les écritures, et les autres dispositions mentionnées plus haut sont aussi fruits de l'Esprit-Saint.

Dans tous les fruits mentionnés par Saint Paul, "La charité, la joie et la paix", placés en tête de liste, sont ceux qui semblent se développer et qui sont très vite remarqués par tout le monde, y compris la personne qui a reçu le baptême dans l'Esprit.
Evident dès le début, ils n'apparaissent point de suite dans toutes les perfections, comme tous les fruits de l'Esprit, mais sont destinés à grandir sûrement jusqu'à ce qu'ils atteignent la pleine dimension du Christ.

Guérisons en tous genres
Les intensions pour lesquelles on prie couvrent la gamme de besoins physiques, psychologiques et spirituels. Les guérisons physiques, quelques-unes lentes et graduelles, d'autres instantanées, se produisent fréquemment. Nous nous référons ici à ce qui peut être appelé guérison en groupe, c'est à dire guérison en réponse à l'imposition des mains et aux prières d'un groupe. La guérison vient aussi, de la même manière par l'intervention de l'individu. Quelques-uns, en effet, semblent avoir le don de guérison d'une manière spéciale, du moins dans ce sens que le don semble plus opérant chez eux que chez d'autres.

Nous nous trouvons ici en face d'une renaissance des temps de la primitive église, lorsque les gens d'aujourd'hui ont assez de foi pour se réclamer des promesses du Christ comme le faisaient les premiers chrétiens. Nous l'avons vu plus haut, Jésus nous a dit: "Des signes comme ceux-ci accompagneront ceux qui croient en moi...Les malades à qui ils imposeront les mains seront guéris" (Marc 16,18). Il a aussi fait cette déclaration, encore plus surprenante: "En vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera les choses que je fais et même plus grandes encore" (Jean 14,12).

Le Renouveau et l'Eglise

Parti, en 1967, d'une expérience très forte d'un groupe de professeurs et d'étudiants catholiques de l'Université Duquesne à Pittsburgh, impressionnés par ce que vivaient certains protestants, ce courant s'est rapidement répandu à travers le monde. On estime à des centaines de millions le nombre de chrétiens touchés par ce courant qui traverse avec force les diverses Églises chrétiennes. Le Renouveau est de ce fait une grâce œcuménique.
Très rapidement au début des années 70, le Renouveau a été reconnu par l'Église catholique comme une grâce pour notre temps. Le pape Paul VI dans son message au Renouveau charismatique à Rome à la Pentecôte 1975 a dit de celui-ci "qu'il est une chance pour l'Église et pour le monde".
En Belgique, les évêques ont désigné des prêtres et des responsables pour accompagner les groupes et communautés du Renouveau qui font partie intégrante de l'Église catholique.
Il existe également des groupes protestants du Renouveau et quelques groupes où catholiques et protestants prient ensemble en vue de construire, sous la mouvance de l'Esprit Saint, l'unité entre les Églises.

Autre regard sur Jésus
Mes yeux vont s'ouvrir à Jésus. Jésus devient quelqu'un de vivant. Je ne le voit plus devant moi, mais il vit en moi, par moi. Il fait partie de ma vie. Ma vie va changer en regardant Jésus vivre et en le prenant pour modèle dans ma propre vie. Jésus nous montre un chemin de vie et nous appelle à le prendre en toute liberté.

Ecriture
L'Esprit Saint va me donner un nouveau goût pour les Ecritures. Il va me donner une nouvelle intelligence pour certains passages de sa Parole, me faire découvrir que la Parole de Dieu est pour moi, aujourd'hui.
La Parole ne doit pas rester au niveau de l'intelligence, mais elle doit descendre dans notre cœur et s'incarner dans notre vie. Nous devons croire à la puissance de la Parole.
Parfois, on reçoit une parole qu'on ne comprend pas. On a tendance à demander une explication à quelqu'un d'autre. Mais il faut la demander au Seigneur lui-même. Lui seul sait pourquoi il nous l'a donnée et il nous donnera la lumière pour qu'elle porte ses fruits dans notre existence.

Regard sur les autres
Le Seigneur va nous apprendre à ne plus voir les autres comme un rival, un concurrent. Je pourrai regarder les autres comme des frères, comme des compagnons d'éternité. Le Seigneur va nous faire découvrir les qualités des autres. Notre regard va devenir un regard positif. Chacun a ses faiblesses. Nous pourrons ainsi excuser les autres.
Nous pourrons voir les pas de cette communion fraternelle dans nos relations quotidiennes, en famille, dans nos milieux de travail.

Regard sur moi
Bien souvent, nous rencontrons des gens qui se détestent, qui n'arrivent pas à s'accepter comme ils sont. Par la force de l'Esprit, je vais pouvoir me recevoir de Dieu comme un cadeau. Le Seigneur nous a conçus avec amour, façonnés dans le creux de sa main. Nous sommes un cadeau pour nous-mêmes, mais aussi pour les autres. Le Seigneur valorise ce qu'il a mis en nous.

Redécouverte de l'Eglise
Ceci est aussi une action manifeste de l'Esprit : l'Esprit Saint ne divise pas, au contraire, il unifie. Il nous donne un nouveau regard sur l'Eglise, sur ses chefs ses prêtres qui sont des hommes comme nous, avec leurs qualités, mais aussi leurs défauts. Il rend nos jugements plus cléments.
L'Esprit Saint nous permet de voir tous les bienfaits de l'Eglise, tout ce que je dois à l'Eglise : ses sacrements, le fait que je suis enfant de Dieu, la messe, le pardon, les grâces personnelles, ... Ma vie sacramentelle va alors pouvoir s'intensifier, principalement le goût pour l'eucharistie et la réconciliation.
Je reçois un regard d'amour sur l'Eglise, tout en reconnaissant que tout n'est pas parfait. Le désir d'unité peut alors naître dans le cœur.

Dans l'Eglise catholique, Marie a une place particulière. Jésus l'a donnée à Jean et Jean l'a prise chez lui. Suite à l'effusion de l'Esprit, je pourrai aussi prendre Marie chez moi et lui redonner sa juste place.
Fortifiés ainsi par l'Esprit, nous pouvons prendre avec courage notre marche quotidienne avec Dieu. Je regarde devant moi le chemin que le Seigneur ouvre pour moi. Pour cela, il faut vraiment nous laisser conduire par l'Esprit dans tout ce que nous faisons. Je dois avoir confiance et me soumettre à la volonté du Père. Jésus nous a montré le chemin en suivant son Père jusqu'au bout. L'Esprit Saint nous aide à prendre ce chemin avec lui.

Où trouver le Renouveau charismatique?
Les groupes de prière sont ouverts à tous et se réunissent généralement une fois par semaine. Laïcs, religieux (euses), prêtres, jeunes et vieux s'y côtoient dans un esprit très fraternel. Chacun est libre d'y venir, une fois de temps en temps ou plus régulièrement.
Régulièrement des retraites et récollections sont organisées par le Renouveau un peu partout au Sénégal.

Une nouvelle Pentecôte - Rome 1972


Contacts  Renouveau Charismatique

Aumônier diocésain
Père Pierre ANZIAN
Paroisse Saint Dominique
Tel.: 33 824 26 08

Responsable diocésain
Léandre Sylvain DIEDHIOU
Tel.: 70 604 50 48

Responsable national
Paul PUCETTI
Tel.: 70 657 79 29






Commentaires sur cette page:
Commentaire de P. Corneille ATATI, Togo: email : pcorneille2013@yahoo.fr, 10/05/2013, 21 09 44 (UTC):
Merci cher père pour ce site plein de belles réflexions et enseignement sur le renouveau. Je souhaite ètre beaucoup plus plongé dans les activités du renouveau. Priez pour moi. Union de prières














Commentaire de Merline yaoundé Email:melnouboussi@yahoo.fr, 24/05/2013, 12 12 31 (UTC):
merçi pour ce site et pour ces information sur le renouveau charismatique catholique.je crois c'est un sites pour l'évangélisation des peuples. j'ai découvert ce sites il ya peu et je vai y revenir plus souvent pour que l'Esprit Saint continue a m'embraser.
Merline du Renouveau Charismatique de la Chapelle d'OBILI-Yaoundé-Cameroun

Commentaire de galland émilie, 14/07/2014, 09 09 35 (UTC):
bonjour, depuis que je suis petite je subis une infiltration ( c'est un démon, un incube). je pense avoir besoin d'un exorcisme car même moi, extrêmement croyante, je n'arrive pas à me libérer. Quelqu'un peut il me venir en aide ? Merci bien à vous

Commentaire de Jeremie Beni, 21/08/2014, 14 02 32 (UTC):
Merci pour ces enseignements si precieux et vous demande si vous avez des enseignement s relatifs a l'esprit d'envoutement
benibeya@gmail.com

Commentaire de Blaise, 30/08/2014, 12 12 29 (UTC):
Ecrivez-nous à feusurlaterre12@mail.com



Ajouter un commentaire à cette page:
Ton nom:
Ton message:

INFORMATIONS ET ANNONCES
 
Si vous avez des questions personnelles, des besoins d'information écrivez à feusurlaterre12@gmail.com. Nous vous répondrons rapidement.
Ne donnez plus de numéros de téléphone, vous êtes trop nombreux. Une adresse e-mail suffira. Dieu vous bénisse tous.
Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
NOTRE E-MAIL
 
SI VOUS VOULEZ DES CONSEILS PLUS PRECIS, SI VOUS AVEZ BESOIN D'UNE AIDE PLUS SERIEUSE... ECRIVEZ-NOUS PAR MAIL A : feusurlaterre12@gmail.com
"Je suis venu jeter un feu sur la terre, et comme je voudrais que déjà il fût allumé" (Lc 12, 49).
 
Le feu de Dieu, le feu du Saint Esprit, est celui du buisson qui est embrasé, mais ne se consume pas (cf. Ex 3, 2). C'est une flamme qui brûle, mais ne détruit pas ; qui au contraire, en s'embrasant, fait apparaître la meilleure part de l'homme et la plus vraie (...). Et celle-ci opère une transformation, et pour cela, elle doit consumer quelque chose dans l'homme, les résidus qui le corrompent et l'entravent dans ses relations avec Dieu et avec son prochain.
Témoignages...
 
N'oubliez pas de témoigner sur ce site de ce que Dieu a fait pour vous.
Regardez à la rubrique témoignages et dites-nous ce que Dieu a fait pour vous et vos proches.
PRIÈRE DE DÉLIVRANCE DES ESPRITS MARIS ET FEMMES
 
PRIÈRE DE DÉLIVRANCE DES ESPRITS MARIS ET FEMMES

1. Je divorce et renonce au mari ou femme esprit en moi;
2. Je brise tout alliance contractée avec les mauvais esprits ;
3. Je commande au Tonnerre de Dieu de brûler jusqu’à la cendre les habits de mariage, les anneaux, les photos et tout autre objet utilisés pour ce mariage ;
4. Que le Feu de Dieu brûle jusqu’à la cendre l’acte de mariage avec le mauvais esprit ;
5. Je brise toute alliance de sang faite dans mon âme avec ce mari ou femme esprit ;
6. J’envoie le Tonnerre de Dieu pour qu’il brûle à la cendre les enfants nés de ce mariage ;
7. Je relie mon sang, mon sperme et toute autre partie de mon corps déposé sur l’autel de mon mari ou femme esprit ;
8. Je te lie toi mari ou femme esprit qui tourmente ma vie et mon mariage terrestre, je te lie avec les Chaînes Brûlantes de Dieu et te chasse de ma vie et t’envoie dans les abîmes et je vous scelle avec le feu de Dieu qui ne s’éteint pas au nom de Jésus ;
9. Je retire toute partie de mon corps et mon sang déposé dans les autels sataniques ;
10. Je retire mes photos et mon homme intérieur de ces autels et des alliances faites avec les associations avec lesquelles je suis en rapport les objets et toutes les propriétés à ma disposition pour l’exécution du travail ;
11. Je confesse une séparation totale avec les associations sataniques ;
12. Saint Esprit élève une muraille de Feu autour de moi qui rende l’accès impossible à ces esprits méchants qui viennent contre moi ;
13. Je détruis toute alliance qui me relie à toutes associations satanique au nom tout puissant de Jésus ;
14. Je détruis toute alliance héritée et toute alliance semblable que j’ai contractée consciemment ou inconsciemment ;
15. Je lie les démons rattachés à ces alliances et les propulse dans les abîmes au nom de Jésus ;
16. Je résiste à toute tentative de retour à ces associations sataniques avec le Sang de Jésus, le Feu de Dieu, le souffle et le Tonnerre de Dieu ;
17. Je renonce, je révoque tous les segments que j’ai fais en entrant dans ces associations sataniques ;
18. Je retourne chacune de vos propriétés en ma possession dans le monde spirituel y compris la dote et tout ce qui a été utilisé pour les contrats et le mariage ;
19. Je nettoie avec le sang de Jésus tout élément diabolique déposé dans mon corps suite à nos relations sexuelles ;
20. Seigneur envois le Feu du Saint-Esprit et brûle en moi tout ce qui a été par le mari ou femme esprit ;
21. Je bris le serpent déposé en moi par le mari ou femme spirituel pour me faire du mal et je commande qu’il sorte de moi au nom tout puissant de Jésus de Nazareth.
 
Aujourd'hui sont déjà 60 visiteurs (144 hits) l'heure de la vie
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
" JE SUIS VENU APPORTER UN FEU SUR LA TERRE"