" JE SUIS VENU APPORTER UN FEU SUR LA TERRE"
   
 
  L’INITIATION TRADITIONNELLE DIOLA

L’INITIATION TRADITIONNELLE DIOLA EST-ELLE COMPATIBLE AVEC LA FOI EN CHRIST JESUS ?

 

Contribution de abbé Jules Pascal COLY, vicaire à la cathédrale de Saint-Louis sur l’incompatibilité entre  l’initiation traditionnelle diola et la foi chrétienne.

« Que chacun prenne garde à la manière dont il y bâtit. De fondement, en effet, nul ne peut poser d’autre que celui qui s’y trouve, c’est-à-dire Jésus Christ. Que si sur ce fondement on bâtit avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, de la paille, l’œuvre de chacun deviendra manifeste ; le jour, en effet, la fera connaître, car il doit se révéler dans le feu, et ce feu qui éprouvera la qualité de l’œuvre de chacun » 1co3, 10-13

« Le Christ tel que vous l’avez reçu, Jésus le Seigneur, c’est en lui qu’il vous faut marcher, enracinés et édifiés en lui, appuyés sur la foi telle qu’on vous l’a enseignée… » Col2, 6

« Efforce-toi de te présenter à Dieu comme un  homme éprouvé, un ouvrier qui n’a pas à rougir, un fidèle dispensateur de la parole de vérité. Quant aux discours creux et impies, évites-les. » 2tim2, 15-16

 

Dans un peu plus de deux (2) mois, précisément à partir du 12 juin 2010, un événement drainant une foule immense dans le fogny, appelé initiation traditionnelle diola, va se dérouler dans le Sud du Sénégal, dans le département de Bignona. Tandis que certains parmi les chrétiens s’y préparent activement, d’autres, en raison de leur foi en Christ, ont décidé de ne pas y prendre part. Et dans ce méli-mélo, plusieurs voix se sont élevées quant à la participation ou non d’un disciple du Christ à ces cérémonies. Si pour les uns, il n’y a aucun mal que le chrétien y participe, pour les autres un véritable disciple du Christ n’a pas à s’approcher de cette initiation traditionnelle diola. Qu’en est-il véritablement ?

Pour notre part, nous annonçons d’emblée que nous sommes du camp de ceux qui trouvent incompatible la foi chrétienne avec l’initiation traditionnelle diola en son état actuel. C’est pourquoi nous nous offusquons au plus haut point lorsque nous entendons surtout des pasteurs d’âmes, des curés de paroisses, des vicaires généraux encourager des amis, des parents, des fidèles à s’y rendre. D’où tiennent-ils leurs arguments ? De la parole de Dieu, notre unique constance, qui se trouve dans la Bible ? Nous aimerions savoir. Qu’ils donnent les passages bibliques qui le conseillent afin que nous guérissions de notre ignorance.

En mettant notre contribution sur internet, nous avons voulu en même temps donner aux défenseurs de l’autre camp un droit de réponse à partager aussi sur le net, s’ils en ont le courage. Nous trouvons cela meilleur que  de parler en petits cercles, et souvent sans aucun argument biblique ou théologique. Jusqu’à la preuve du contraire, nous les savons honnêtes. Alors nous espérons qu’ils nous répondront sur la toile avec des arguments bibliques ou théologiques et en signant leur contribution.

Notre contribution ne s’appuiera que sur la Parole de Dieu dans la Bible. Il nous sera loisible toutefois avant de l’exposer de faire un petit détour sur les arguments du camp opposé au nôtre pour les passer au feu purificateur de la Parole de Dieu.

Auparavant, nous voudrions dire à nos confrères prêtres que nous sommes libres d’avoir nos opinions personnelles sur tout sujet de la société et de l’Eglise, mais que nous n’ignorions jamais que c’est la Parole de Dieu, rien que la Parole de Dieu  qui doit être dite lorsque nous nous adressons à nos frères et sœurs. Et  cette parole est éternelle comme le rappelle Jésus en Mc13, 31 en ces mots : « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. »

Parmi les arguments que donne le camp de ceux qui jugent compatible la participation du chrétien à l’initiation traditionnelle diola, nous relevons, entre  autres, le vécu de Jésus de sa tradition (sa circoncision (Lc2, 21), sa présentation au temple (Lc2, 22-28)) et la présence de prêtres à cet événement.

Pour eux, puisque Jésus a vécu sa tradition, tout chrétien se doit aussi de vivre sa tradition, dans un esprit d’imitation de Jésus Christ. En soi, à notre avis, il n’y a aucun mal à le faire. Mais ne faudrait-il pas d’abord chercher à savoir si cette tradition ou des rites de cette tradition sont compatibles à la foi chrétienne ?

Pour ce qui concerne la circoncision de Jésus, rien dans la Bible ne nous montre qu’elle est opposée à la foi en Dieu Père. Quant à sa présentation au temple, l’offrande réclamée par la Loi du Seigneur d’un couple de tourterelles ou de jeunes colombes (cf. Lc2, 24) était véritablement destinée au Seigneur. « Tout  garçon premier-né sera consacré au Seigneur » Lc2, 23.








Peut-on en dire autant de TOUS LES SACRIFICES qui  sont faits avant, pendant et après l’initiation traditionnelle diola ? Entre autres sacrifices, ceux des animaux le sont-ils pour le Dieu de Jésus Christ ? Par ailleurs les futurs initiés sont-ils amenés dans la forêt dans le but d’être présentés au Seigneur comme ce fut le cas pour Jésus lors de sa présentation au temple ? Aucun bon sens relatif à notre foi chrétienne ne nous donne de répondre par l’affirmative. Alors, à notre avis, s’appuyer sur l’argument de l’imitation de Jésus Christ qui a vécu sa tradition pour demander aux chrétiens d’aller à l’initiation traditionnelle diola n’est ni solide ni sérieux.

Quant à l’argument de la présence de prêtres au « bois sacré », peut-on dire que ces derniers le font au nom de l’Eglise ? Si oui, qui les a mandatés ? Leur évêque, un dicastère romain ?  Nous pencherons, pour notre part, pour une autre  réponse : c’est en leur propre nom qu’ils s’y rendent. Car dans aucun de nos cours théologiques ou dans notre méditation des textes sacrés, nous n’avons rencontré des allusions encourageant à aller au nom de l’Eglise communier à une autre table. Si ces prêtres nous disent le contraire, ce serait intéressant qu’ils citent leurs sources qui encouragent cette communion aux deux tables. La Parole de Dieu sur ce point est très explicite : «  Fuyez l’idolâtrie » 1Co10, 14, « Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur et la coupe des démons, vous ne pouvez pas participer à la table du Seigneur et à la table des démons. »1Co10, 21

En outre, ce n’est pas parce que des prêtres ont pris part à l’initiation traditionnelle diola que c’est l’Eglise qui les y a envoyés. L’Eglise peut-elle d’ailleurs inviter à prendre part à un événement contraire à ses textes sacrés ? Bien sûr que non. D’où la pertinence de l’appel de saint Paul dans sa lettre aux Colossiens : « Prenez garde qu’il ne se trouve quelqu’un pour vous réduire à l’esclavage par le vain leurre de la « philosophie », selon une tradition toute humaine, selon les éléments du monde, et non selon le Christ. » Col2, 8

Alors l’argument de la présence de prêtres à ces cérémonies d’initiation traditionnelle diola ne saurait suffire à un véritable chrétien pour sa participation à ces rites.

 Le premier argument de même que le second ci-dessus mentionnés ne sont donc pas solides, à notre avis, pour étayer la compatibilité entre la foi chrétienne et l’initiation traditionnelle diola en son état actuel. Que le camp adverse trouve donc d’autres arguments pour convaincre !

Vu avec un œil non averti, il n’y a aucune faute pour un chrétien, un disciple du Christ, de participer à cette initiation traditionnelle diola. Car il s’y agira d’instruire l’homme diola à une bonne tenue dans la société, à la bravoure, aux vertus et aux valeurs culturelles diolas. Si ce n’était cela qui s’y passe et rien d’autre, cette démarche, il faut le reconnaitre, serait à saluer et à encourager. Ce n’est malheureusement pas le cas. Les personnes averties le savent bien.

 Dans nos traditions africaines, tout grand événement connait un avant, un pendant et un après et la tradition diola ne fait pas exception. Au cours de ce grand événement, tout comme avant et après celui-ci, des sacrifices sont TOUJOURS offerts (qui peut le nier ?). Pour qui le sont-ils ?

Aux yeux de l’Eglise et de son véritable fidèle, il n’y a point de doute : ils le sont pour une autre puissance et non pour Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ. Et même si d’aventure, des voies chrétiennes se levaient pour dire que c’est pour Dieu que ces sacrifices sont offerts, ne seront-elles pas en porte-à-faux avec la Parole éternelle de Dieu qui a révélé, à propos de sacrifice, que le Christ, venu parfaire la loi (cf. Mt5, 17-18), a fait l’unique et dernier sacrifice qui plait au Père et qu’il n’y a plus d’autres sacrifices à faire ? (cf. col2, 14 ; he2, 17 ; he8, 6-7, he10, 10). Bien sûr que oui. Alors nous martelons de nouveau que la foi chrétienne est incompatible avec l’initiation traditionnelle diola en son état actuel. Y prendre part, c’est ramer à contre courant de notre Seigneur Jésus qui révéla qu’on ne peut servir deux maitres (cf. Lc16, 13) et que celui qui n’est pas avec lui est contre lui (cf. Mt12, 30).

Avec saint Paul également, notre foi chrétienne peut affirmer de nouveau l’opposition entre une vie chrétienne et la fréquentation du « bois sacré » : «Ce qu’on immole, dit l’apôtre, c’est à des démons et à ce qui n’est pas de Dieu qu’on l’immole. Or je ne veux pas que vous entriez en communion avec les démons» 1Co10, 20.

Alors, à la lumière de la parole de Dieu avec tous ces passages ci-dessus invoqués, où se trouve la compatibilité de notre foi chrétienne avec l’initiation traditionnelle diola ? Nulle part !

                                 


Par ailleurs comment se fait-il que, pour quelque chose que d’aucuns disent compatible avec la foi chrétienne, avec Dieu donc, l’on parle de représailles des forces occultes si l’on refuse d’y prendre part ? Le Dieu de Jésus Christ,  peut-il s’associer à des puissances qui nuiraient à sa créature préférée, l’homme, qu’il a crée par amour et à qui il  a donné la liberté de choisir? Cela ne peut effleurer notre esprit. S’il  y a donc une force qui cherche à réprimer et qui réussit malheureusement à le faire à certains lorsqu’ils ont refusé d’aller au « bois sacré », celle-ci, à coup sûr, n’a rien à voir avec notre Dieu et ne peut le confesser. Or qui ne confesse pas ce Dieu, confesse d’autres puissances. Qui peut prouver le contraire ?

Les missionnaires à Bignona et monseigneur Augustin SAGNA, évêque émérite du diocèse de Ziguinchor qui avaient interdit en 1968 (je n’étais pas encore né) à leurs fidèles de prendre part aux cérémonies de l’initiation traditionnelle diola avaient, à notre avis, vu juste. Parmi ceux qui ne s’étaient pas rendus dans la forêt, de nombreux témoins sont encore vivants. Beaucoup d’entre eux ont fondé des familles, réussi leur vie et aujourd’hui jouissent paisiblement de leur retraite. (Pour information, au plan mystique, aucune puissance maléfique ne peut nuire à quelqu’un si celui-ci n’a pas ouvert de brèches). Ces derniers, sont-ils moins « homme diola » que les autres qui sont rentrés dans le « bois sacré ». Nous ne le croyons pas.

Loin de nous l’idée de rabaisser l’initiation traditionnelle diola. Mais en son état actuel où des sacrifices sont offerts avant, pendant et après son déroulement, nous ne pouvons y participer ni encourager les fidèles chrétiens à y prendre part.

Ceci dit, des questions nous hantent l’esprit. Si l’initiation traditionnelle diola n’est organisée juste que pour enseigner les vertus et valeurs culturelles diolas, pourquoi attendre plusieurs années, plus d’une décennie, pour sa programmation ? L’organiser chaque année ou au maximum tous les trois ou cinq ans, ne serait-il pas plus judicieux pour doter l’homme diola d’un bagage culturel suffisant pour sa bonne tenue en société ? Les  valeurs que la famille, l’école, l’Eglise et les divers lieux d’éducation ont données à l’homme diola de notre génération,  ne sont-elles pas suffisantes pour savoir se tenir en société ? Si oui, pourquoi donc une autre initiation à la vie en société à notre âge? Si non, ceux de notre génération, ne sont-ils pas à blâmer pour n’avoir pas appris plus tôt les bonnes manières en société ?

Autant de questions qui connaitront peut-être un jour des réponses. En attendant, nous réitérons qu’une vie de véritable disciple du Christ ne peut aller de pair avec une fréquentation de l’initiation traditionnelle diola en son état actuel.

Vive Jésus Christ ! Vive la fidélité à la foi en Christ !

Abbé Jules Pascal COLY Vicaire à la cathédrale de Saint-Louis

 

 








Commentaires sur cette page:
Commentaire de:25/05/2011, 13 01 07 (UTC)
feusurlaterre
feusurlaterre
Déconnecté

paix et joie. je voudrais savoir savoir si satan peut récupérer ce qu'il a perdu par n' importe quel moyen. dans ce cas quels conseils donnez-vous aux personnes qui ont refusé d'aller aux bois sacrés?

Commentaire de:25/05/2011, 13 01 17 (UTC)
feusurlaterre
feusurlaterre
Déconnecté

Bonjour M. M.,
Je suis bien content de te savoir sur la toile...
Pour tes questions, je vais d'abord les partager en deux pour y répondre avec efficacité:
Satan n'a pas de pouvoir sur nous, si nous-même ne le lui donnons pas. En effet, un chrétien qui ne prie pas, qui mène une vie de débauche, qui fréquente les marabouts, qui a des gris-gris, qui va voir les féticheurs, qui se fait initier au bois sacré est sûr de contracter une alliance maléfique(démoniaque) et d'être manipulé par le diable. il ne s'agit pas d'avoir peur des esprits car nous avons le pouvoir sur eux par l'autorité de Jésus-christ:"
(Luc 10:18-19)Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l'ennemi; et rien ne pourra vous nuire.
Pour ce qui concerne les personnes qui refusent d'aller au bois sacré, il faut dire qu'elles font bien. Il faut savoir que se faire initier au bois sacré, c'est faire un pacte avec le diable.celui qui fait un pacte avec le diable, lui donne son âme. Cela signifie que cette personne n'appartient plus à Dieu mais au diable. A cause de cela, le diable a un droit de vie ou de mort sur lui. Mais comme le diable est mauvais et ne veut que le malheur de l'homme, il va faire le malheur de cette personne ou ses enfants.
Donc pour ne pas tomber dans ce piège, il existe des armes spirituelles contre tout cela. Et d'ailleurs, même les sorciers ne survivent pas contre ces armes spirituelles. Si tu veux, on pourrait en parler plus amplement dans ton mail.

Dieu te bénisse et te garde.

BLAISE

Commentaire de atemit Sembé, 28/11/2012, 22 10 47 (UTC):
Notre Seigneur Jésus Christ s'est déjà sacrifié pour toute l'humanité. Tout autre sacrifice ne vient pasde lui

Commentaire de adjankaroune, 22/02/2014, 21 09 11 (UTC):
Chers frères et soeurs en Christ bonjour. Avant tout permettez moi de remercier Abbé Jules Pascal COLY pour ce bon et riche enseignement qu'il a fait.
Je suis Diola et comme pas mal de mes cousins d'ethnies j'ai pris part a l’initiation traditionnelle.
Il est vraiment clair que c'est une pratique qui ne rime en rien avec notre foi en Christ. Car il y a pas mal de rituels auxquels sont soumis les initiés et tous cela aux noms de nos encêtres et des esprits, pour avoir leur protection. Mais pour la plupart c'est un mode, des retrouvailles, un moyen de se ressourcer dans sa culture, un mystère a découvrir... et du cout ne se soucie même pas de ce qui se passe en réalité du point de vu mystique intercession et j'en passe.
En général l'initié le fait de peur d'être maudit par les anciens ou de peur de ne pas être gratifié de par leur protection lui et sa famille. C'est vraiment désolant qu'un chrétien prenne part a ce genre de manifestation dédiée à une puissance inconnue et qui pourrait lui être fatal.
Et pour ça je m'en vais demander:
+ Quel est le sort qui est réservé aux enfants de Dieu qui en ont été initié?
++ Peuvent-ils espérer pouvoir avoir le pardon de Dieu au non de Jésus?
+++ Quels moyens l'Eglise met-elle à la disposition des initiés et tout ce qui ont eu à vivre des cas similaires pour se protéger sachant que s'ils renoncent à tout il se pourait qu'il y ait un feed-back négatif causé par les puissances du mal?

Merci d'avance et soyez béni.

Commentaire de joel, 07/09/2015, 12 12 43 (UTC):
Que Dieu te benisse abondamment pour le message.
Que le sang de jesus te protégé contre toutes les esprits don't vous denouncer.
Soit beni abondamment



Ajouter un commentaire à cette page:
Ton nom:
Ton message:

INFORMATIONS ET ANNONCES
 
Si vous avez des questions personnelles, des besoins d'information écrivez à feusurlaterre12@gmail.com. Nous vous répondrons rapidement.
Ne donnez plus de numéros de téléphone, vous êtes trop nombreux. Une adresse e-mail suffira. Dieu vous bénisse tous.
Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
NOTRE E-MAIL
 
SI VOUS VOULEZ DES CONSEILS PLUS PRECIS, SI VOUS AVEZ BESOIN D'UNE AIDE PLUS SERIEUSE... ECRIVEZ-NOUS PAR MAIL A : feusurlaterre12@gmail.com
"Je suis venu jeter un feu sur la terre, et comme je voudrais que déjà il fût allumé" (Lc 12, 49).
 
Le feu de Dieu, le feu du Saint Esprit, est celui du buisson qui est embrasé, mais ne se consume pas (cf. Ex 3, 2). C'est une flamme qui brûle, mais ne détruit pas ; qui au contraire, en s'embrasant, fait apparaître la meilleure part de l'homme et la plus vraie (...). Et celle-ci opère une transformation, et pour cela, elle doit consumer quelque chose dans l'homme, les résidus qui le corrompent et l'entravent dans ses relations avec Dieu et avec son prochain.
Témoignages...
 
N'oubliez pas de témoigner sur ce site de ce que Dieu a fait pour vous.
Regardez à la rubrique témoignages et dites-nous ce que Dieu a fait pour vous et vos proches.
PRIÈRE DE DÉLIVRANCE DES ESPRITS MARIS ET FEMMES
 
PRIÈRE DE DÉLIVRANCE DES ESPRITS MARIS ET FEMMES

1. Je divorce et renonce au mari ou femme esprit en moi;
2. Je brise tout alliance contractée avec les mauvais esprits ;
3. Je commande au Tonnerre de Dieu de brûler jusqu’à la cendre les habits de mariage, les anneaux, les photos et tout autre objet utilisés pour ce mariage ;
4. Que le Feu de Dieu brûle jusqu’à la cendre l’acte de mariage avec le mauvais esprit ;
5. Je brise toute alliance de sang faite dans mon âme avec ce mari ou femme esprit ;
6. J’envoie le Tonnerre de Dieu pour qu’il brûle à la cendre les enfants nés de ce mariage ;
7. Je relie mon sang, mon sperme et toute autre partie de mon corps déposé sur l’autel de mon mari ou femme esprit ;
8. Je te lie toi mari ou femme esprit qui tourmente ma vie et mon mariage terrestre, je te lie avec les Chaînes Brûlantes de Dieu et te chasse de ma vie et t’envoie dans les abîmes et je vous scelle avec le feu de Dieu qui ne s’éteint pas au nom de Jésus ;
9. Je retire toute partie de mon corps et mon sang déposé dans les autels sataniques ;
10. Je retire mes photos et mon homme intérieur de ces autels et des alliances faites avec les associations avec lesquelles je suis en rapport les objets et toutes les propriétés à ma disposition pour l’exécution du travail ;
11. Je confesse une séparation totale avec les associations sataniques ;
12. Saint Esprit élève une muraille de Feu autour de moi qui rende l’accès impossible à ces esprits méchants qui viennent contre moi ;
13. Je détruis toute alliance qui me relie à toutes associations satanique au nom tout puissant de Jésus ;
14. Je détruis toute alliance héritée et toute alliance semblable que j’ai contractée consciemment ou inconsciemment ;
15. Je lie les démons rattachés à ces alliances et les propulse dans les abîmes au nom de Jésus ;
16. Je résiste à toute tentative de retour à ces associations sataniques avec le Sang de Jésus, le Feu de Dieu, le souffle et le Tonnerre de Dieu ;
17. Je renonce, je révoque tous les segments que j’ai fais en entrant dans ces associations sataniques ;
18. Je retourne chacune de vos propriétés en ma possession dans le monde spirituel y compris la dote et tout ce qui a été utilisé pour les contrats et le mariage ;
19. Je nettoie avec le sang de Jésus tout élément diabolique déposé dans mon corps suite à nos relations sexuelles ;
20. Seigneur envois le Feu du Saint-Esprit et brûle en moi tout ce qui a été par le mari ou femme esprit ;
21. Je bris le serpent déposé en moi par le mari ou femme spirituel pour me faire du mal et je commande qu’il sorte de moi au nom tout puissant de Jésus de Nazareth.
 
Aujourd'hui sont déjà 59 visiteurs (103 hits) l'heure de la vie
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
" JE SUIS VENU APPORTER UN FEU SUR LA TERRE"