VIENS SAINT ESPRIT !!! - LA PRIERE-LE CHANT EN LANGUE
  Un mot pour vous!!!
  QUI SOMMES NOUS?
  LES DONS ET LES CHARISMES
  LA PRIERE-LE CHANT EN LANGUE
  LE CHARISME DE PROPHETIE
  LE JEÛNE
  L'INTERCESSION CLASSIQUE
  L'ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL DES GROUPES DE PRIERE
  LA DELIVRANCE
  LE MINISTERE DE DELIVRANCE
  DELIVRANCE EMOTIONNELLE
  LA DELIVRANCE DES PROBLEMES FINANCIERS
  DELIVRANCE AVANT MARIAGE
  LA DELIVRANCE DES MARIS ET FEMMES DE NUIT
  DES TRANSES A LA DELIVRANCE PAR JEAN PLIYA
  LES MALADIES SPIRITUELLES
  LES FRUITS DE NOTRE LANGUE
  LA MASTURBATION: SES CONSEQUENCES ET SON REMEDE
  LA FORNICATION
  LA VICTOIRE SUR LES FONDEMENTS SPIRITUELS
  LA BATAILLE DE LA DESTINEE
  LES MALEDICTIONS
  LES MALEDICTIONS FAMILIALES
  VAINCRE LES ALLIANCES SATANIQUES
  TRAITER LA PUISSANCE DE LA MALEDICTION
  LE COMBAT DE LA LIGNEE DE SANG
  LE CHRETIEN FACE A LA SORCELLERIE ET AUX PRATIQUES TRADITIONNELLES ET MODERNES DE PROTECTION
  LE CHRETIEN FACE A LA MAGIE ET AU MARABOUTAGE
  L’INITIATION TRADITIONNELLE DIOLA
  Vision théologique contre l'initiation Diola
  LA DIME EST-ELLE BIBLIQUE ET D'EGLISE,
  ATTENTION...IMPOSITION DES MAINS
  L'ORIGINE DE L'EVANGILE DE PROSPERITE
  LES ANGES DANS LA BIBLE
  TEMOIGNAGES...
  PRIERES
  Parlons...
  Liens vers d'autres sites
  Nous contacter...

 


LA PRIERE-LE CHANT EN LANGUES


D'après un enseignement du Père Yves-Marie Fradet ( C.S.S.P), recueilli, corrigé et revu par Blaise Mouanga.








Premières impressions 

Ce charisme suscite souvent des réactions, on le trouve ridicule, absurde, bizzarre, superflu, irrationnel...( 1co 14, 23). Il est considéré comme le "bouc émissaire" pour des gens critiques et embarrassés.
Nous pensons qu'il ne faut pas le majorer en le prenant pour le super-charisme, ni minimiser cette "glossolalie" (prière en langue) souvent chantée. Ce n'est pas une preuve de l'habitation du St Esprit comme certaines personnes le pensent : " si je n'ai pas la charité, je ne suis qu'airain qui résonne ou cymbale qui retentit " ( 1co 13, 1).
Cela explique pourquoi, ceux qui l'exercent ne doivent pas tomber dans le pathologique ( émotionalisme, infantilisme...), ni encore moins dans le miraculeux
( langage mystérieux, infus, tombant du ciel).


1-Distinctions et précisions nécessaires

La prière-chant en langue est différente du : " parler en langue". Don miraculeux d'une langue étrangère réelle,que l'individu ne connait pas:  Miracle de Pentecôte (Ac 2,4,6,8,11). Ce sont des cas rares qui relèvent du miracle, du signe que Dieu veut donner à l'un des assistants (cas d'une prière japonaise, du "je vous salue Marie" en grec, du "Notre Père" en wolof, ou d'une prière mariale "Ma Ima" en araméen).

On note une différence avec le "don de prophétie en langues" qui demande une interprétation (1Co 14,2).
Il s'agit de la glossolalie: prière d'un enfant de Dieu dans la liberté et la spontanéité de l'Esprit, soit dans la prière personnelle, soit dans la prière communautaire de l'assemblée ( 1Co 14, 18), sous forme de parole dite, ou sous forme de chant. Le chant collectif improvisé et souvent d'une rare beauté et d'une intensité religieuse impressionnante pour ceux qui l'écoutent.


2-Fondement Biblique Solide.

La prière en langues "glossolalie" a un solide fondement biblique. Il existe une trentaine d'allusions dans le nouveau testament:

  • Jésus l'a annoncé pour ses apôtres dans la finale de l'évangile de Marc ( Mc16; 17)
  • Dans les actes des apôtres, c'est le signe distinctif de l'effusion surabondante de la Pentecôte (Ac 2, 4); chez Corneille "ils les entendaient parler en langues et magnifier Dieu" ( Ac 10, 46), Chez les Johannites d'Ephèse (Ac 19, 6) "tout comme nous au début" ( Ac11, 15)
  • St Paul en parle abondamment en 1 Co 12, 14: c'est, pour lui,  le don  le plus modeste de tous,  mais il le possède  lui-même ( 1Co 14,  18) et il le souhaite aux autres ( 1Co 14, 5).
              En Romains 8, Paul précise la double forme de cette prière en langues:
      
             => v.15: prière filiale dans la liberté et la simplicité de l'Esprit: " Crier Abba, Père"
             => v.26-27:
prière de demande et d'intercession qui se traduit par des "gémissements inéffables". Le phénomène est réel et relativement fréquent dans l'Eglise primitive.


3- NATURE DU DON DE LA PRIERE EN LANGUES.
  • Prière, balbutiement d'enfant qui parle à son "papa" du ciel
          - Prenons l'exemple du petit enfant qui ne sait pas parler, mais s'exprime en un gazouillement, un "langage de bébé". Et la maman comprend la signification de ce langage(joie ou inquiétude...).
          -" Aussi bien n'avez-vous pas reçu un esprit d'esclaves pour retomber dans la crainte, mais vous avez reçu un esprit de fils adoptifs qui nous fait nous écrier "Abba, Père!" (Rm 8,15). La "prière en langues" est un balbutiement, le langage d'un petit enfant de Dieu ( cf 1 Co 14,2).
  • Gémissements inéffables de l'esprit.
Lorsque l'Esprit suscite en nous l'émerveillement devant le Seigneur et ses dons, les mots humains deviennent trop faibles, insuffisants pour exprimer toute l'action de grâces, la louange qui monte de notre coeur. Moment de ravissement de l'enfant de Dieu, souvent lié à la comtemplation spirituelle (image intérieure, scène d'évangile...).
Cela est vrai aussi dans la prière d'intercession, de supplication: "L'esprit-Saint vient au secours de notre faiblesse; car nous ne savons que demander pour prier comme il faut; mais l'esprit lui-même intercède pour nous en des gémissements inéffables, et celui qui sonde les coeurs sait quel est le désir de l'Esprit et que son intercession pourles saints correspond aux vues de Dieu" (Rm8, 26-27). Dans le ministère de compassion, la prière, la prière en langues permet de faire monter vers le Seigneur la supplication qui correspond aux besoins du frère ou de la soeur.

Forme de prière non discursive, expression préconceptuelle d'une prière spontanée, - " il dit en esprit des choses mystérieuses... mon esprit est en prière, mon intelligence n'en retire aucun fruit" (1Co 14/2;14)- Un peu comme la jubilation de l'Alleluia. Cela est vécu comme un jaillissement de louange ou de supplication ardente, qui ne peuvent s'exprimer dans les mots et concepts humains.

4- VALEUR SPIRITUELLE DE LA PRIERE EN LANGUES.

C'est un don de l'Esprit- plutôt qu'un charisme- surtout utile à celui qui vit.
(a) Libération intérieure
La prière en langues opère un déblocage, une libération intérieure devant Dieu et devant les autres. Si l'on accepte au départ cet acte d'humilité - ce risque de paraître enfantin et ridicule - on éprouve la joie de découvrir un mode de prière avec le coeur, par-delà les mots, au-delà du "cérébral". Cette prière donne paix épanouissement, elle édifie le priant(1 Co 14/4), le fortifie et le console...

(b) Seuil- porte pour d'autres charismes
Le moindre de tous les dons, St Paul, mais il est une voie d'accès aux autres dons, comme une sorte de porte basse: acte d'humilité et d'esprit d'enfance qui débouche sur le royaume de Dieu. Ce don si peu cérébral fait un,e brèche dans notre système de réserve de défense: il fait franchir une sorte de seuil, qui libère et suscite l'abandon au Seigneur. Le coeur se livre à l'emprise de l'Esprit.

(c) Exprimer l'inexprimable
L'esprit lui-même intercède pour nous en des gémissements ineffables (Rm 8/26); on laisse à l'Esprit de Dieu le soin de la glorifier, de lui rendre grâce ou de de le supplier. On laisse jaillir cette prière mystérieuse, inarticulée, du plus profond de notre être: de là un effet de guérison intérieure profonde, guérison des traumatismes cachés qui empêche l'épanouissement de la vie intérieure.

(d) Chemin pour partager, pour se "livrer"
Il est difficile d'exprimer nos sentiments religieux profonds, de se "livrer" en profondeur spirituellement. La prière en langues fait tomber des barrières, des obstacles et donne liberté et simplicité fraternelles pour exprimer ses sentiments religieux. D'où le climat de joie, de fête de de l'assemblée de prière charismatique.








Commentaires sur cette page:
Commentaire de RUTH, 14.11.2011 09:02:10:
au depart je trouvait bizzare que les gents parle en langue; mais un jour par je ne sait comment lors d une reunion de priere j ai commencer a sentir un bourdenement dans mes oreilles pendant qu une soeur de l eglise n arreter de parler en langue j ai senti ma bouche s ouvrir et là j aicommencer a interpreter ce que cette souer raconter en langue ...



Ajouter un commentaire à cette page:
Ton nom:
Ton message:

Aujourd'hui sont déjà 47 visiteurs (101 hits) l'heure de la vie
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=